OBJECTIFS :

- Disposer des clés pratiques pour organiser et mettre en oeuvre un dispositif de lutte anti blanchiment et financement du terrorisme
- Organiser la vigilance entre les métiers et les fonctions centrales
- Obtenir des synergies entre les ressources destinées à la lutte contre le blanchiment et celles, plus large, du dispositif de contrôle de conformité

PUBLIC CONCERNÉ :

- Responsables LAB ou antifraude, Responsables conformité / contrôle / filière risques
- Collaborateurs en charge de la lutte contre le blanchiment ou la fraude
- Responsables MOA, MOE ou organisation

PRÉREQUIS :

- Connaitre la réglementation contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme
- Evoluer dans le domaine de la conformité, du contrôle interne, de l'audit ou des risques

MODALITÉS DE SÉLECTION DES STAGIAIRES :

Les stagiaires sont sélectionnés par le commanditaire de la formation. Ces stagiaires auront préalablement satisfait au questionnaire de pré-positionnement transmis par l’organisme de formation.

MÉTHODES ET MOYENS PÉDAGOGIQUES :

Méthodes Pédagogiques :
- La formation est basée sur une pédagogie alternant cours, échanges et cas pratiques

Moyens Pédagogiques :
- Remise des supports de cours en version papier ou dématérialisée

- Cas pratiques « fil rouge »

FORMATEUR :

Dominique GODIN, expert en LCB-FT. Directeur de l'Audit et du Contrôle Interne de Banque Audi France

PRÉSENTATION DE LA CERTIFICATION

Cette certification permet à tout salarié d'un établissement financier (banque, compagnie d’assurance, société de gestion…) évoluant dans les domaines de la conformité, des risques ou du contrôle et connaissant la réglementation contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, d'acquérir ou de renforcer ses compétences professionnelles dans le domaine de la LCB/FT.

Cette certification permet aussi à des consultants de sociétés de conseil (en management, en stratégie, ESN) intervenant en mission dans des établissements financiers d’appréhender les mécanismes de la lutte anti blanchiment LCB/FT afin de mener au mieux leur mission ou d’en réaliser de nouvelles.

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

-Utiliser la réglementation, en examinant les textes applicables, en organisant la veille réglementaire, pour rédiger et diffuser les procédures internes qui guideront les différents services (commerciale, comptabilité, RH...)  dans leurs activités quotidiennes et permettront d’en minimiser les risques.

-Identifier les méthodes et techniques de blanchiment et de fraude pertinents pour l’activité de l’établissement (banque de détail, assurance, crédit consommation...) afin d’en cartographier les risques en se formant et en s’informant (ateliers organisés par les autorités de régulation, association de responsables conformité).

-Mettre en place les indicateurs de suivi des risques afin de faire ressortir les activités et opérations « atypiques » et de les faire remonter par des alertes grâce à l’utilisation d’outils automatisés (informatique) et de contrôles auprès des collaborateurs.

-Mettre en place un dispositif de « connaissance du client » (particulier, profession libérale, entreprise) qui sera appliqué par tous les commerciaux afin de recueillir les informations pertinentes pour chaque client grâce la mise en place d’un outil commun (type questionnaire) permettant de reconnaitre les comportements atypiques et à risque.

-Pratiquer les contrôles de 1er et 2nd niveau afin de veiller à la bonne application des procédures internes diffuser auprès des collaborateurs, en organisant des contrôles sur pièce et sur place, afin de maintenir un niveau de vigilance élevé au sein de l’établissement dans le domaine de la LCB/FT.

PROGRAMME

PARTIE 1 : Fondement juridique et réglementaire et données statistiques dans la banque
›› le cadre légal et réglementaire jusqu’en 2015
›› Avalanches de réformes en 2015
›› Quels sont les acteurs intervenant principalement dans la lutte anti blanchiment
›› Pays sous sanction et mesures restrictives

PARTIE 2 : Lutte contre le blanchiment d’argent et financement du terrorisme : Méthodes et techniques ?
›› Identification des méthodes et techniques LAB et anti-fraude pertinents pour l’activité de l’établissement
›› Cartographie des organisations criminelles
›› Typologies de crimes et argent sale !
›› Revue des techniques de blanchiment d’argent

PARTIE 3 : Dispositif de contrôle de conformité LAB/FT : Approche par les risques
›› La fonction centrale des règles de l’approche par les risques
›› Connaissance clients : quelle dispositifs mettre en place ?
›› Les obligations de vigilances & modalités d’identification des opérations ≪ atypiques 
›› Indice de risque : La recherche d’opérations atypiques qui peuvent cacher un risque de blanchiment ou de fraude
›› Circuit de traitement des alertes, examens renforcés, déclarations à Tracfin, fermeture de comptes

PARTIE 4 : Mettre en œuvre un dispositif de Contrôle LCB/FT : Le contrôle des risques
›› Une fonction centrale en charge de coordonner et d’animer le dispositif
›› Une vigilance de 1er niveau au sein des métiers et une vigilance de 2nd niveau au sein du central
›› La production de requêtes informatiques permettant d’identifier les opérations atypiques
›› Implication du responsable LAB/FT vis– à-vis des nouveaux produits et des nouvelles procédures
›› Sensibilisation et formation de collaborateurs
››Modalités de contrôle permanent de 2nd niveau sur la mise en œuvre de la vigilance par les métiers
›› Autres bonnes pratique et points d’attention
›› Rapports réglementaires et sanction de la profession

TARIFS:

2200 euros HT

DURÉE :

2 jours

DISPOSITIF D'ÉVALUATION :

Evaluation pédagogique
- Evaluation diagnostique réalisée en amont de la formation
- Evaluation formative conduite en fin de séquence afin de mesurer les acquis en cours de formation

Evaluation de l’action de formation
- Une évaluation à chaud est conduite pour mesurer le niveau de satisfaction immédiat des participants.
- Une évaluation à froid est conduite dans les trois mois après l’évaluation à chaud.

Sanction visée : Titre RNCP n°2735

TAUX DE RÉUSSITE :

97%

TAUX DE SATISFACTION :

100% de satisfaction sur 1 an (16 avis)

DIVERS :

Equivalence : Sans objet

Passerelles : Sans objet

Suite de parcours : Possibilité de suivre en complément les certifications "Contrôle permanent de la conformité et des risques" RNCP N°2384 , "KYC : les obligations relatives à la connaissance du client" RNCP N°2517 et "Contrôle des Prestations de Services Externalisées" RNCP N°2740.

Débouchés Professionnels : Cette certification permet à des professionnels évoluant dans le domaine de la conformité, du contrôle ou des risques de parfaire leurs compétences professionnelles.

MODALITÉS D'ACCÈS AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ERI Institute organise toutes ses formations dans des établissements de 5ème catégorie répondant à la politique "Accessibilité Handicap"